La Solitude ou la Socialisation avec Soi-même

Nous avons tous un rapport, une idée, une croyance sur la solitude. Certains de nous pensent ne pas pouvoir la supporter, d’autres la recherche. Elle fait peur ou elle attire.

Doit-on vraiment choisir ? 

J’ai toujours été plutôt de ceux qui aime la solitude. Elle était dans mes croyances associée à la paix. Et que l’on me fiche la paix a toujours était en arrière plan de mes actions et de mes relations.

Quand je vivais en Nouvelle Zélande, à la fin du printemps et de la cueillette de kiwi. Tout le monde (enfin le milieu de backpackers dans lequel j’évoluais) partaient dans l’île du sud. C’était bientôt la saison de ski. Dans mon envie de solitude (je suis quand même parti à l’autre bout du monde pour ça) j’ai décidé d’aller au nord de l’île du nord.

Après avoir passé des mois dans un dortoir d’une auberge de jeunesse et un mois en camion avec 2 amis je ressentais le besoin d’une pause. Et je fus servi niveau solitude ! Je ne pouvais pas être plus éloignée de ma famille (je ne pouvais pas faire mieux que l’autre bout du monde…), dans un coin désertique en la saison et j’étais logée dans un hôtel vide en échange de 2h de ménage par jour (que je n’avais même pas à faire puisqu’il n’y avait personne).

Heureusement j’avais à disposition un vélo. J’ai donc arpenté les alentours en me délectant de paysage éblouissant dénudé d’âme humaine. Le soir je pouvais profiter du jacuzzi extérieur de l’hôtel. J’ai même regardé pour la première fois de ma vie la saga Star Wars.

La panacée de la solitude.

Et puis un soir, j’étais assise dehors mes écouteurs sur les oreilles à admirer le paysage et j’ai ressenti à ce moment là un mouvement en moi. Un mouvement d’expression, un mouvement de partage.

J’étais enfin seule. Au bout du monde. Ce dont je rêvais depuis tellement d’année. Et au bout de 10 jours j’avais juste envie de pouvoir interagir avec quelqu’un.

Depuis je ne me considère plus comme une solitaire.

J’ai compris que je ne suis ni solitaire ni sociable. Les deux facettes font partie de moi.

Paihia, Nouvelle Zélande

Cependant je m’accorde des moments de solitude ou de socialisation avec Moi-même lorsque j’en ressens le besoin mais je ne me limite pas à ces moments.

Il y a également des périodes dans une vie où la balance penche plus d’un côté que de l’autre. Par exemple avec deux enfants en bas-âge il m’était plus difficile de m’accorder ces moments. Je découvrais ce que c’est que d’être mère j’aurais préféré avoir 4 bras plutôt que 2 donc prendre des pauses seule ne me venait même pas à l’idée! Et c’était ok… pendant un temps. Puis le besoin s’est fait ressentir. Même s’il est facile de ne pas écouter, écouter est essentiel. C’est à ce moment là que j’ai découvert le Qi Qong, pratique que j’ai de suite adoré. Partir une fois par semaine seule, en plus l’avantage (et l’inconvénient) d’habiter dans un endroit perdu c’est que tu dois faire 45 min de route pour faire quoi que se soit. Et franchement 1h 30 de solitude en voiture et 1h30 de Qi Qong … Quelle bouffée d’air frais!

Nous en revenons toujours à l’équilibre dynamique.

J’ai compris que je ne suis ni solitaire ni sociable. Les deux facettes font partie de moi. Parfois je ressens le besoin d’être seule. C’est souvent associé à un besoin de me recentrer. Ou de calme pour pouvoir me ressourcer et clarifier les choses en moi.

Et parfois je ressens le mouvement inverse. Presque comme une pulsion qui me pousse à aller vers les gens, à partager, créer des liens.

M’accorder ces temps ne veut pas dire que je fuis ma vie ou que je délaisse ma famille, mes amis.

M’accorder ces temps me permet justement de pouvoir vivre pleinement ma Vie et d’être présente quand je suis entourée par les gens que j’aime.

De quelle équipe penses tu faire partie ?

Les loups solitaires ou les amoureux de la sociabilisation ?

Est-ce que tu t’autorises à expérimenter librement des moments de l’autre camps ?

T’accordes-tu des moments de solitude lorsque tu en ressens le besoin ?

Te sens-tu seul mais tu n’arrives pas à aller vers les gens?

Quelle est ta relation avec la solitude?

Avec Amour.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Partager :