La Terre dans tes croyances limitantes

Croyances limitantes, réellement un frein ?

Au cours des différentes formations et programmes que j’ai suivi, j’ai découvert l’existence si on peut dire des croyances limitantes. Et dans tous ces programmes là, ces formations, les croyances limitantes sont franchement toujours présentées comme des freins. Comme des choses dont il faut se débarrasser, qu’il faut identifier, qu’il faut donc soit faire disparaître soit  changer (hacker notre cerveau) par des nouvelles croyances.

J’ai même un suivi un programme dans lequel il y avait un exercice où il fallait faire la liste de croyances limitantes et la liste de nouvelles croyances qu’on voulait intégrer.

Et tous les matins il fallait se répéter les nouvelles croyances en se regardant dans le miroir et en y croyant très fort, en mettant de l’émotion et tout ça. Et je ne dis pas que ça marche pas. Bon j’avoue que je l’ai fait qu’une semaine…

Ce que j’ai trouvé gênant en fait c’était : « ok j’identifie des croyances que je trouvais limitantes parce qu’elles m’enferment dans des schémas comportementaux qui m’empêche de voir se manifester des désirs que j’ai. Sauf que quand je le faisais je ne comprenais pas comment je pouvais choisir des croyances qui me semblait plus approprié de manière juste. Parce que si je le fais en fonction de mes désirs, sans avoir regardé en profondeur d’où venaient ces désirs, de quelle partie de moi je pouvais tout à fait rendre les choses pires.

J'avais bien conscience qu'il n'était pas possible de ne plus avoir de croyance et cette approche m'a aidé à prendre conscience des croyances qui ne me convenaient pas.

Les croyances nous veulent du bien

Les croyances font vraiment partie de notre composition. Chaque être humain a des croyances. Les croyances limitantes sont là du coup pour limiter (eh eh logique non ?) et je pense qu’il faut faire attention à ne pas prendre ça comme quelque chose qui est mauvais, comme quelque chose encore une fois qu’il ne faut plus avoir. Parce que sinon à chaque fois qu’on va prendre conscience d’une croyance, on peut vite tomber dans :  « mais je croyais en avoir terminé avec toutes mes croyances ! Je travaille dessus pourtant c’est encore là ! »

Elle revient souvent cette part de nous qui veut changer ses croyances. Cela provient de nos blessures, de nos nœuds psychologiques que l’on s’est créé et que l’on essaye de démêler.

Pour en revenir à la limite : la limite est nécessaire dans notre vie terrestre. Elle est d’ailleurs une des capacités, des propriétés de l’élément Terre, qui va venir poser des limites et structurer les choses. En ce sens on a besoin de limites, on a besoin de croyances limitantes parce qu’elles apportent une certaine stabilité, une certaine permanence, qui vont être le support de notre expérience.

Montagne Ariégeoise
Montagnes Ariégeoises

Les croyances à l’épreuve des expériences

On ne peut pas faire l’expérience de quelque chose sans passer par les croyances et le fait qu’elles soient limitées, nous offre vraiment une stabilité. Après bien sûr comme toujours, les quatre éléments vont ensemble et donc si il y a trop de Terre dans nos croyances, elles peuvent devenir rigides.

Il peut y avoir des qualités différentes de Terre donc trop sèche ou elle peut être très humide et du coup ne pas vraiment avoir de forme non plus. Il n’y a donc pas que l’élément Terre qui entre en jeu dans nos croyances mais ce sera  lui qui va venir structurer et donc apporter une stabilité par la limitation. Et cette stabilité va nous permettre d’expérimenter, elle va servir de support à l’expérience. Il va également nous permettre de venir poser dessus de nouvelles croyances, dans le sens où après l’expérience est bien notre croyance va évoluer et pour cela il faut qu’il y ait un équilibre dans les éléments. On va venir se poser sur l’ancienne croyance, une nouvelle croyance.

On comprend là l’importance que la Terre vienne apporter la stabilité parce que eh bien si vous construisez une maison sur des fondations complètement informes et instables bah vous risquez d’avoir des problèmes… et si vous construisez des murs sur ces fondations bon… et la charpente par dessus ! alors que si les fondations sont solides et que vous construisez des murs solides et stables par dessus et bien la maison n’aura pas du tout la même tenue et va durer beaucoup plus dans le temps. Et vous pourrez vivre dedans avec plus de sécurité et tout ça.

Le but n’est donc pas de supprimer les croyances limitantes mais avec la connaissance de soi grâce aux éléments et à la nature en général le but va être vraiment de se reconnecter à l’élément de terre pour que ce soit l’intelligence de la Terre qui viennent limiter la croyance. Et ça ne va pas être une limitation imposée par des conditionnements de notre société qui du coup sont là juste pour nous maintenir, nous contraindre justement à cette société, à ne pas sortir du cadre : à être en fait de la bonne main d’œuvre. En se rapprochant de l’élément naturel, c’est vraiment l’intelligence de la terre qui naturellement, avec douceur et puissance, va venir faire le tri. Et va donner une stabilité naturelle à tes croyances. Une structure juste et adaptée au moment présent, à où tu en es dans ta vie. La stabilité qui va en ressortir va être puissante et Vivante. Elle ne va pas venir d’une partie de nous qui croit qu’elle n’est pas assez et qui veut supprimer des croyances limitantes pour atteindre une meilleure version de soi ou un truc comme ça. Basé sur la peur du manque, la peur de pas être assez, la peur de pas être aimée. Et en entretenant une relation vivante avec l’élément Terre, elle va maintenir une hygiène organique des tes croyances.

 

Avec Amour.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Partager :